Aromed 4.0

Vaporisateur Aromed 4.0 pour le cannabis

Nous vous présentons l’Aromed 4.0, vaporisateur conçu pour la consommation de cannabinoïdes et d’huiles essentielles présentes dans le cannabis, mais également pour la vaporisation d’autres herbes.

Ce dispositif innovateur a été créé par l’entreprise Allemande Research&Experience, qui a concentré ses efforts sur la création d’un outil prévu pour l’aromathérapie et la vaporisation d’herbes, qui soit simple d’utilisation et pensé pour une utilisation thérapeutique.

Partie arrière de l'Aromed

Partie arrière de l’Aromed

Robuste et résistant, il est également très compact, ce qui facilite son transport et sa manipulation.

Il s’agit d’un vaporisateur de grande qualité, qui sera adapté à une utilisation médicinale grâce à la nature de ses composants avec lesquelles la vapeur rentre en contact, en verre de laboratoire (borosilicate) et en silicone neutre , ces éléments ne dégagent aucun arôme ni aucunes particules indésirables.

Vue avant de l'Aromed

Vue avant de l’Aromed

Sa construction nous assure donc une vapeur 100% pure, offrant la garantie au consommateur d’inhaler uniquement ce qu’il place dans la chambre de remplissage, sans risque de quelque sorte que ce soit.

Caractéristiques techniques de l’Aromed 4.0

L’Aromed peut se diviser en deux parties, le vaporisateur et le bubbler, chargé de condenser, hydrater et refroidir la vapeur générée par l’appareil, améliorant ainsi l’utilisation médicale du cannabis, en évitant de possibles irritations dans la gorge.

Le corps principal de l’appareil est compact, fabriqué en acier, avec des finitions de couleur beige et verte. Il possède des dimensions de seulement 10 x 18 x 7 cm.

Le panneau de commande de l’Aromed se trouve sur la face avant du vaporisateur et se compose d’un indicateur de température et de 3 boutons : celui de mise en marche de couleur rouge, et deux autres boutons supplémentaires permettant le contrôle de la température.

Un tube métallique flexible et articulé de 48 cm de longueur présent sur le dessus de l’appareil, permet de faire passer le câble d’alimentation de l’ampoule halogène, qui sert d’élément chauffant.

L’ampoule halogène n’émet pas de rayons ultraviolets et permet une économie d’énergie, grâce à un microprocesseur et à un thermostat intégré dans le système qui permet une extinction automatique ou une réduction de l’intensité quand l’appareil atteint la température sélectionnée. Observer la lumière s’allumer et s’éteindre au rythme des inhalations donne à la session de vaporisation un côté fascinant et magique.

Écran et boutons du vaporisateur Aromed

Écran et boutons du vaporisateur Aromed

Filtre d’eau de l’Aromed

L’autre partie du vaporisateur est composée du bubbler et de la chambre de remplissage, fabriqués en verre de borosilicate de bonne épaisseur, afin que ces pièces soient plus résistantes.

La chambre de remplissage se place dans le bubbler, et pourra être séparée facilement pour le nettoyage. De plus, la chambre de remplissage est cylindrique comme l’ampoule qui pourra alors se placer juste au-dessus de l’herbe, offrant une connexion parfaite et créant ainsi de la vapeur uniquement lors de l’aspiration, moment durant lequel l’ampoule s’allume et où l’air se réchauffe.

Une fois le système monté la vapeur passera donc à travers les bulles générées, qui retiendront également les petites particules d’herbes pouvant passer à travers la grille. La vapeur s’inhalera grâce à un tube en silicone connecté au bubbler, et qui possède un embout buccal en verre pour une sensation agréable sur les lèvres.

Bubbler et chambre de remplissage de l’Aromed

Bubbler et chambre de remplissage de l’Aromed

Alimentation et fonctionnement de l’Aromed

En le branchant sur le courant, l’écran s’allumera mais restera en mode standby. Si nous appuyons sur le bouton de mise en marche nous pourrons sélectionner la température de chauffe de 60ºC à 235ºC. Une fois cela fait, le dispositif sera prêt en 2 minutes, le vaporisateur pourra alors s’utiliser sans avoir à attendre davantage.

Pour obtenir les meilleurs résultats possibles, il est recommandé de bien garnir la chambre de remplissage, afin de faciliter la création de grands nuages de vapeur obtenant ainsi les meilleures propriétés thérapeutiques du cannabis que nous consommons.

Par nature, l’ampoule émet la chaleur de façon progressive, il est donc nécessaire d’effectuer différentes inhalations lentes et longues pour chauffer l’herbe et pouvoir créer de la vapeur à partir de la résine du cannabis.

Cela rend la vaporisation très progressive et subtile, permettant d’obtenir le niveau de médication souhaité tout en savourant dans le même temps la saveur des huiles essentielles et des terpènes présents dans l’herbe durant plus longtemps.

Aromed I+D

Vaporisateur Aromed 4.0

Vaporisateur Aromed 4.0

Aromed est une entreprise née dans le but d’offrir un dispositif médicinal de haut niveau, basé sur un travail de recherche et développement qui remonte à 1997.

De plus, l’entreprise à l’origine de l’Aromed collabore avec l’Association pour les Médicaments Cannabinoïdes (ACM), dirigée par l’Association Internationale pour les Médicaments Cannabinoïdes (IACM), organisation mondiale qui travaille pour la reconnaissance de ces composants cannabiques et leurs applications curatives et palliatives.

Pathologies et doses recommandées de THC selon leur conclusion :

  • Asthme (jusqu’à 150mg)
  • Effets secondaires de la chimiothérapie pour lutter contre le cancer (jusqu’à 60mg)
  • Dépressions réactives et endogènes (sans limite)
  • Maladie de Crohn (20 à 30 mg)
  • Spasmes de cause organique (5 à 30 mg)
  • Douleurs (5 à 20 mg)
  • Glaucome (40 à 100 mg)
  • Syndrome d’abstinence aux opiacés, aux benzodiazépines ou à l’alcool (sans limite)
  • Épilepsie (sans limite)
  • Anorexie et dépérissement chronique (5 a 20 mg)
  • Distorsions des mouvements, spécialement pour la sclérose en plaque et le syndrome de Tourette (sans limite)