Cannabis, 40 ans de malentendus: présentation du premier tome

Un résumé illustré de la lutte contre la prohibition du cannabis en France: tome 1

Cannabis 40 ans de malentendus, rétrospective de la lutte anti-prohibitionniste

Ce livre de Jean Pierre Galland est paru en 2013, 40 ans après un changement de législation qui allait diaboliser le cannabis et ses usagers alors entrés dans la clandestinité. À ce moment, parmi les poings levés pour manifester contre cette loi ne faisant pas de différence entre le cannabis et l’héroïne ou autres drogues considérablement plus nocives, à court comme à long terme, nous remarquerons celui du jeune Jean Pierre Galland.

Discret, Jean Pierre n’a jamais abandonné cette lutte qui pourrait parfois paraître inutile au vu des arguments massues des prohibitionnistes qui dé-crédibilisent facilement les pro cannabis aux yeux d’un public mal informé, d’autant plus dans un contexte législatif en la défaveur de ce type d’intervention. Une des premières réactions adoptées pour lutter contre cette désinformation toxique était donc de créer un Collectif d’Information et de Recherche Cannabique, afin de centraliser les informations et d’organiser une action militante en accord avec les lois françaises (le prosélytisme y étant fermement condamné) pour regrouper tous les usagers et passionnés de marijuana.

Jean Pierre Galland et Michka, de Mama Editions

Jean Pierre Galland et Michka, de Mama Editions

1970-1991: la resistance cannabique a son apogée

Jean Pierre Galland dans les médias

Jean Pierre Galland dans les médias

Cannabis, 40 ans de malentendus, résume ainsi dans ce premier tome les 20 premières années de toutes ces frasques de parts et d’autres, la mise en application d’un côté d’une politique de prohibition des plus fermes, et celle de la résistance cannabique, au sein de laquelle nous remarquerons des professionnels du droit, des « voyageurs celestes » et autres libertaires, soutenue et reliée par quelques médias à contre courant comme Viper ou Libération.

Cet ouvrage regroupe de nombreux articles et Unes de journaux, flyers du Circ, et tout type de documents et photos permettant d’imaginer et de retracer toutes ces années passées à lutter pour voir évoluer la société à l’égard du cannabis, quand d’autres auraient pu choisir de s’envoler vers des terres plus tolérantes avec le cannabis.

La motivation pour lutter contre les mensonges de la désinformation et le désir de justice sociale ont poussé Jean Pierre Galland et le CIRC a persévérer quoi qu’il leur en coûte, en rêvant de voir un jour le cannabis décriminalisé, comme c’est le cas dans de nombreux pays, où outre son incroyable potentiel économique, il est également utilisé comme médicament.

Découvrez ces anecdotes qui, même si peu de médias les relaient, font à présent partie de l’histoire (qui ne se souvient pas de ces 577 joints d’herbe envoyés aux députés, et du scandale qui s’en est suivi?).

Le 08 décembre 97 avec les 577 joints de cannabis destinés aux députés