Les feuilles de papier à rouler OCB

L’histoire des feuilles OCB

Tout commence en 1822 lorsque Nicolas Le Marié et son beau-frère Jean-Guillaume Bolloré créent un moulin à papier sur les bords de l’Odet, un fleuve du Finistère (Bretagne). Cette papeterie utilise une technologie révolutionnaire pour l’époque, ramenée de Chine, permettant de réaliser un papier très fin qui sera utilisé pour imprimer la bible mais aussi surtout pour rouler des cigarettes.

En 1893, une seconde papeterie fut créée par la famille Bolloré à Cascadec, toujours sur les bords de l’Odet. Ce n’est qu’en 1918 que fut déposée la marque OCB, dont les initiales signifient « Odet-Cascadec-Bolloré », bien que les fans de Billy Ze Kick lui préfèrent une autre signification.

L’entreprise OCB fut florissante jusqu’à la seconde guerre mondiale, puis se retrouva en difficulté. Vincent Bolloré et son frère rachetèrent la fabrique familiale pour un franc symbolique en 1981, et parvinrent à la redresser, notamment en rachetant le concurrent JOB en 1986. La production de feuilles à rouler fut alors délocalisée à Perpignan.

A la fin des années 90, la marque est victime d’une importante rumeur, probablement lancée par des entreprises concurrentes : OCB aurait des liens avec le Front National, un parti d’extrême-droite bien connu pour ses arguments racistes et xénophobes, entendus et suivis par les couches intellectuelles les plus faibles de la société.

La marque fera certains efforts pour essayer de démentir cette rumeur, notamment via une importante campagne de publicité, mais sans jamais parvenir à éliminer cette croyance encore très répandue de nos jours parmi les consommateurs de cannabis.

Publicité OCB

Publicité OCB

On peut ajouter que la direction du groupe Bolloré appréciait peu que leur image soit associée aux fumeurs de pétards. Il n’en fallait pas d’avantage pour que l’entreprise revende en l’an 2000 la marque OCB et l’usine de Perpignan au leader mondial du papier à rouler, le groupe américain Republic Technologies.

Bien que  n’appartenant plus au groupe Bolleré, la marque OCB existe donc toujours. La gamme de papiers s’est depuis enrichie de nombreuses déclinaisons de plus en plus fines pour le grand plaisir des fumeurs de cannabis, ils sont ainsi nombreux à se souvenir de leur tout premier paquet de feuilles OCB « Premium », de couleur noire, dont le papier était bien meilleur qualité que celui du classique paquet OCB blanc.

Les paquets OCB noirs ont remplacé les paquets blancs, dont le papier était plus épais.

Les différents papiers à rouler OCB

Bien qu’il soit de plus en plus courant une pipe, fumer sous forme de joint reste la façon la plus courante de consommer du cannabis. Les feuilles de papier OCB sont disponibles en 4 gammes dont nous allons vous expliquer les différences :

  • Premium (paquets noirs) : le papier OCB classique, de grande finesse, disponible en nombreuses tailles différentes
  • X-Pert (paquets bleus ou argentés) : de taille un peu plus courte, ce papier est le favori des experts du collage. Le papier X-Pert argenté est le même que le papier Premium, alors que les paquets X-Pert de couleur bleue utilisent un papier encore plus fin.
  • Organic Hemp : pour ceux qui veulent le papier le plus naturel possible, l’OCB Organic Hemp est fait à partir de chanvre cultivé de façon écologique, il n’est pas blanchi et n’a subi aucun traitement.
  • Ultimate (paquets bleus foncés) : la toute dernière gamme de papiers à rouler OCB, avec un papier encore plus fin que tout ce qui existait jusqu’à présent ! (10g / mètre carré)
Le nouveau papier à rouleur OCB Ultimate est le plus fin du monde

Le nouveau papier à rouleur OCB Ultimate est le plus fin du monde

Pour résumer, il est possible de classer l’épaisseur du papier OCB de la façon suivante, du plus fin au plus épais : Ultimate < X-Pert Blue < X-Pert Silver = Premium Black < Organic Hemp.

Au sein de ces gammes, le papier OCB est disponible en différentes tailles :

  • King Size Slim : le format 109 x 44 mm, favori des fumeurs de cannabis, car ils permettent de rouler facilement un pétard de bonne taille
  • 1 ¼ : le format « petite feuille » 77 x 44 mm, pour faire des petits sticks ou des collages
  • Regular : le plus petit format, 69 x 36 mm, pour les adeptes du collage
  • Rouleaux : mesurant 44 mm x 4 mètres de long, les rouleaux sont préférés de ceux qui aiment choisir la taille de leur feuille en fonction du pétard qu’ils vont rouler.

Pour résumer la taille des feuilles OCB, on peut les classer de la façon suivante, de la plus longue à la plus courte : Rouleaux > King Size Slim > 1 ¼ > Regular.

Maintenant que vous savez tout sur OCB, il ne reste plus qu’à hacher votre cannabis pour le rouler dans la feuille de votre choix !

OCB, Oxyde Carton Blindé !

OCB, Oxyde Carton Blindé !