Vaporisateur Firefly

Le vaporisateur Firefly est un nouveau vaporisateur, élégant et compact, provenant des Etats-Unis et qui arrive sur le marché européen pour révolutionner la culture de la vapeur aussi bien pour le cannabis, que pour le BHO ou les concentrés.

Firefly possède un  attrait visuel important, avec un très joli design travaillé de toute part, ce qui n’est pas étonnant quand on sait que l’appareil a été conçu par deux ex-ingénieurs d’Apple.

Vaporisateur Firefly rouge

Vaporisateur Firefly rouge

En observant le vaporisateur avec plus d’attention, nous pouvons remarquer l’absence de plastique dans la conception de l’appareil, ce qui évite ainsi l’altération des saveurs et des odeurs du cannabis durant l’utilisation. Sur la partie supérieure se trouve le couvercle du vaporisateur. Ce dernier est aimanté de telle façon  qu’avec une simple pression vers le haut nous pouvons enlever et remettre le couvercle rapidement, sans risquer de rompre quoi que ce soit comme c’est le cas avec d’autres vaporisateurs de cannabis.

Sur le couvercle nous retrouverons une petite fenêtre transparente, faite en quartz, qui permet de voir facilement l’état de l’herbe durant la vaporisation. Nous pourrons voir comment, petit à petit, l’herbe se toaste uniformément ou si, au contraire, il est nécessaire de la remuer un peu afin de profiter au mieux des cannabinoides.

Chambre de remplissage et circuit suivi para la vapeur.

Chambre de remplissage et circuit suivi para la vapeur.

Ce vaporisateur portatif est relativement lourd, 278g pour une taille de 13,5 x 4,5 x 2 cm. La raison de ce léger surpoids est son corps fabriqué en aluminium qui permet de maintenir la saveur et l’odeur du cannabis toujours pure et sans interférences de la part d’autres substances qui pourraient dériver d’une température d’utilisation trop élevée. Il faut préciser que le cannabis bien curé et sec sera toujours meilleur à vaporiser que l’herbe humide qui force le vaporisateur à déshydrater l’herbe avant de la vaporiser.

La mise en marche du vaporisateur est très simple, il suffit d’actionner le bouton « on », situé sur le côté gauche. En l’allumant, la LED de contrôle devient verte, ce qui indique que la batterie est chargée et prête pour l’utilisation. La durée de charge de la batterie est d’environ 50 bouffées de vapeur avec une capacité de 770mAh, et elle se charge en 45 minutes. Quand la batterie est déchargée, la LED devient rouge et clignote, nous indiquant ainsi qu’il sera nécessaire de la recharger. Quand la batterie est en charge la LED de contrôle clignote et devient de couleur bleue. Quand la batterie est pleine la couleur bleue reste fixe.

Batterie chargée en 45 minutes.

Batterie chargée en 45 minutes.

 

Le système de chauffe de la chambre de remplissage, fabriqué en borosilicate, repose sur une convection dynamique. Ce système de chauffe fonctionne grâce à l’aspiration d’air extérieur à travers des trous situés sur les côtés du vaporisateur. L’air en entrant passe par un circuit qui chauffe son flux grâce à l’élément chauffant. Ce dernier est fabriqué avec un alliage métallique de qualité alimentaire qui possède une grande durée de vie. L’élément chauffant est situé juste en dessous de la chambre de remplissage.

Ce système de chauffe des herbes est très efficace et se règle manuellement en appuyant sur le bouton d’action durant quelques secondes. Plus nous maintenons le bouton  enfoncé, plus l’air sortira chaud. Nous pouvons maintenir le bouton enfoncé  durant 10 secondes pour atteindre les 200ºC ou même un peu plus,  ce qui permet d’obtenir avec facilité différents types de bouffés de vapeur suivant les besoins des utilisateurs. Dans le cas d’une surchauffe, le vaporisateur est programmé pour s’arrêter et se refroidir, ensuite nous pourrons recommencer les sessions de vaporisations.

Vaporisateur avec couvercle magnétique retiré.

Vaporisateur avec couvercle magnétique retiré.

Une fois que l’air est passé par la chambre de remplissage, entrainant avec lui les cannabinoides sous forme de vapeur à travers un circuit fermé semblable à celui d’une pipe, la vapeur parcourt un petit circuit dans lequel la vapeur se refroidit un peu jusqu’à arriver à l’embout buccal.

Une autre technique de vaporisation appelée surfing est possible. Il s’agit de réaliser des bouffées de vapeur en appuyant par intermittence sur le bouton d’action ce qui produira un flux de vapeur sous forme de vagues. Il faut préciser que c’est une bonne solution pour les personnes qui souhaitent abandonner la combustion et passer petit à petit à la vaporisation. Effectivement, même en augmentant la température au maximum, l’herbe ne se brûle pas complètement et apporte une densité semblable à la combustion, grâce à la possibilité de régler manuellement la température suivant les besoins du consommateur.

Vaporisateur Firefly.

Vaporisateur Firefly.

Son entretien est très simple et rapide. Une fois la session de vaporisation terminée et grâce à l’outil inclus avec le vaporisateur, il faut retirer la matière végétale de la chambre de remplissage. Pour le rendre reluisant comme au premier jour nous pouvons utiliser une lingette à l’alcool et nettoyer le circuit par lequel passe la vapeur. En quelques secondes le vaporisateur sera impeccable afin de pouvoir l’utiliser quand cela sera nécessaire.

Si vous recherchez un vaporisateur portatif, élégant, efficace et de grande qualité, Firefly sera sans aucun doute une excellente option à prendre en compte.