VripTech

Vaporisateur de cannabis Glass on Glass, VripTech

VripTech  Heat Wand

VripTech Heat Wand

Le VripTech est un vaporisateur fabriqué par Vripmaster, conçu et élaboré en Californie. Il se compose d’un corps chauffant qui se connecte avec une capsule en verre de laboratoire pensée spécialement pour générer la meilleure expérience de vaporisation de notre herbe ou de notre haschisch, avec un design compact et simple d’utilisation.

L’objectif principal de ce tube chauffant est de produire une vapeur de la meilleure qualité possible, et qui respecte complètement la saveur aromatique de nos herbes. Pour obtenir cela, des matériaux complètement neutres et purs ne dégageant aucunes particules ni gaz de quelques formes que ce soit en étant exposé à de fortes températures, ont été utilisés.

Le corps chauffant est fabriqué en céramique de grande qualité, uni à un potentiomètre grâce auquel s’effectue la sélection de la puissance de l’appareil. Il sera possible de sélectionner différentes températures en tournant simplement la molette.

Tout cela, ajouté au fait que la pointe est en verre de borosilicate, garantie une pureté maximum par rapport à l’arôme, transformant le Vrip en un dispositif hautement recommandé pour les utilisateurs de cannabis thérapeutique, en plus de captiver les personnes qui recherchent une saveur sans comparaison à chaque inhalation de vapeur.

Chambre de remplissage Vrip Master

Chambre de remplissage Vrip Master

Il fonctionne comme un outil générant de la chaleur en travaillant en combinaison avec un bong ou un bubbler possédant une douille compatible qui agît comme corps du vaporisateur, rafraichissant et diminuant la température de vapeur pour concentrer et maximiser son intensité aromatique.

L’entreprise qui fabrique le Vrip vend sa propre douille, fabriqué pour s’emboiter parfaitement avec le Vriptech grâce au joint en silicone et de caoutchouc chargé de seller et de maintenir les différentes parties. Elle sera par contre fragile et difficile à obtenir puisqu’il faudra directement s’adresser au fabriquant en Californie. Le plus pratique sera d’utiliser une douille compatible, dans laquelle s’emboite correctement le vaporisateur avec un joint de 18mm pour éviter les restrictions d’air. Si une douille de 14mm est utilisée, cela pourra fonctionner mais en aspirant nous pourrons sentir une résistance plus importante.

Fonctionnement du vaporisateur Vrip de Vripmaster

Au moment de l’utilisation du vaporisateur, il faudra le poser sur un endroit stable sur un tapis ou un plat en silicone, afin de le protéger des chutes mais également pour éviter de brûler la table ou la surface sur laquelle il se trouve. Il faut le brancher et sélectionner la température désirée, il suffit ensuite d’attendre que l’appareil chauffe, en plus ou moins 5-10 minutes, suivant la température sélectionnée.

Cette sélection de la température se calibre grâce au potentiomètre qu’il faut ajuster de visu selon la densité de la vapeur que nous souhaitons obtenir mais également suivant la forme de la douille. Il peut être souhaitable de commencer la séance de vaporisation en réglant le potentiomètre au ¾ de sa puissance totale.

Il faut attendre que le vaporisateur chauffe correctement, en observant que le verre prenne une température suffisamment haute et stable pour commencer à vaporiser. Pendant ce temps, il faut hacher très finement le cannabis ou l’herbe aromatique sélectionnée avec un grinder, puis la placer dans la chambre de remplissage sans la compacter afin que l’air puisse passer correctement au travers.

L’une des caractéristiques les plus intéressantes de ce vaporisateur est le fait que nous obtiendrons d’excellents résultats aussi bien avec de grandes charges qu’avec de petites quantités d’herbe. Dans le cas de n’utiliser qu’une quantité limitée il peut être judicieux d’utiliser une maille ou un coussin pour liquide du Volcano, ce qui la surélèvera un peu pour la placer plus proche de la source de chaleur ce qui permet une vapeur plus homogène.

Potentiomètre Vrip.

Potentiomètre Vrip.

La seconde étape est de placer la chambre de remplissage sur le bong et placer le tube en prenant soin qu’il ne touche pas l’herbe mais qu’il reste le plus proche possible. Il faut s’assurer que la jointure entre les différentes parties soit le plus ajustée et hermétique possible, afin d’éviter que de l’air entre et fasse varier la température. La jointure en silicone est prévue à cet effet, mais elle peut être retirée si nous ne souhaitons pas qu’un élément en plastique soit proche de la vapeur, afin de respecter au mieux sa pureté.

VripTech Heat Wand, qualité aromatique maximum

Pour commencer à vaporiser nous placerons la pointe du Vrip sur la chambre de remplissage et nous commencerons à inhaler lentement afin de sentir les premiers et subtils arômes. Si nous détectons une saveur douce et herbale très similaire à ce qu’il peut s’obtenir quand nous sentons le cannabis, il faudra augmenter un peu la température car nous serons à une température inférieur à 180ºC.

Si la saveur est forte et avec du corps, et qu’elle persiste jusqu’à la gorge c’est que la température est atteinte, même s’il est possible que nous ne puissions apercevoir aucune vapeur étant donné que l’herbe ne sera pas encore assez chaude. Sans retirer le vaporisateur de la chambre de remplissage, la bouffée peut être relâchée et une suivante peut être prise. Cela évitera que la chambre de remplissage ne refroidisse, obtenant ainsi une vapeur plus dense durant cette seconde inhalation, ce qui garantie une qualité aromatique maximale.

Si la densité maximum de vapeur est recherché, que ce soit pour obtenir une saveur plus intense ou pour avoir des bouffés plus riches et plus chaudes, il faut augmenter la température en attendant 30 secondes pour ensuite vaporiser une autre fois.

Vriptech avec Bong

Vriptech avec Bong

Si la température est trop élevée de la vapeur blanche très dense sort avec des saveurs aromatiques qui sont plus rapidement toastées, accompagnées de notes amères. Si cela arrive, il faut diminuer un peu la température ou alors filtrer la vapeur avec un bong possédant un bon percolateur qui produise assez de bulles pour nettoyer cette saveur grillée.

Pour terminer la bouffée il faut retirer le vaporisateur de la chambre de remplissage et le poser sur le tapis en silicone, et profiter de l’occasion pour remuer l’herbe avec un petit bâton afin de vaporiser avec homogénéité l’échantillon. Pour vaporiser du haschisch il faut l’émietter le plus finement possible, afin de l’exposer au maximum au contact de l’air pour obtenir plus de vapeur.

Le vaporisateur peut être maintenu en fonctionnement durant deux heures sans problème, le rendant ainsi très pratique pour les fêtes ou les longues sessions. Afin de prolonger la durée de vie de l’appareil au maximum il est préférable de l’utiliser et de l’éteindre quand il n’est pas utilisé. Pour cela il faudra diminuer la puissance au maximum et le débrancher.

Entretien du vaporisateur VripTech

Chambre de remplissage

Chambre de remplissage

Ce vaporisateur ne nécessite que très peu d’entretien et de pièces à nettoyer, ce qui donne le plus de travail est la chambre de remplissage et le bong par lequel passe la vapeur. Dans le pire des cas il peut rester un petit résidu sur la pointe de la capsule, qui peut s’éliminer en frottant doucement avec un tissu imbibé d’alcool.

Enfin, comme la capsule se pose seulement en un point sur le manche afin de ne pas casser le verre, il peut y avoir un peu de jeu avec le temps. Il faut être vigilent que la pointe en verre et le tube incandescent n’entre pas en contact car les deux parties pourront rester collées au verre si ce dernier se chauffe trop.

La référence est le point de la capsule, à travers laquelle nous pourrons vérifier que le tube et le verre ne rentre pas en contact, si c’est le cas il faudra dévisser le vis et replacer le verre avec grand soin, avant de le fixer une nouvelle fois en resserrant le vis juste assez, afin de ne pas le casser.

Vriptech

Vriptech